Règles et conseils pour vos paris sportifs

Les pronostics entre amis sur les résultats de la coupe du monde ou du prochain match ne vous procurent plus assez d’adrénaline ? Vous vous sentez prêt à franchir la ligne pour atteindre le niveau supérieur dans les paris ?

Parce que parier n’est plus seulement un loisir mais désormais une source de revenus pour vous, vous devrez éviter les erreurs de néophyte et préparer le terrain pour des gains pérennes dans le temps.

Pour vous épauler lors de cette nouvelle aventure sportive parsemée d’embûches, voici nos meilleurs conseils en paris sportifs. Si il y a bien une page sur E-Paris que vous devez garder en favoris et relire de temps à autre, c’est celle-ci.

Savoir se limiter

Il s’agit d’une règle élémentaire mais la plus importante dans les jeux en ligne :

Ne pas jouer plus d’argent que ce que l’on peut se permettre de perdre. Notre conseil ici est de se fixer un maximum avant même de commencer, en fonction de vos envies et ressources.

Nous appellerons ce maximum le capital de départ (également appelé bankroll dans le monde anglo-saxon). Dans notre cas nous prendrons la somme de 500 euros. Si jamais le mauvais sort s’acharne et que vous perdez tous vos paris, il s’agit du maximum de pertes que vous encaisserez.

Faire jouer la concurrence

Ensuite il faut garder à l’esprit qu’il existe une dizaine de bookmakers en France. Cette compétition entre sites de paris sportifs est avantageuse pour les joueurs car chacun se démarque des autres par ses cotes élevées sur un match donné ou ses promotions. Pour démarrer sereinement et ne pas trop s’y perdre, inscrivez-vous sur quelque-uns : ZeBet, Winamax, Bwin ou encore Unibet sont parfaits pour débuter. Utilisez la moitié de votre capital ou moins, ce qui vous permettra de vous diversifier davantage par la suite.

Miser malin, miser petit

Il est fortement recommandé de placer des paris avec des petites mises, qui ne dépassent pas 1% du capital. En reprenant notre exemple cela revient à miser moins de 5 euros par évènement. Cela paraît peu à première vue, mais cette technique permet d’encaisser les pertes.

Bien sûr il est toujours possible de parier plus sur certains évènements bien choisis, mais souvenez-vous :

Les pertes font partie du quotidien des parieurs, mêmes les professionnels sont en moyenne entre 40% et 60% de taux de réussite. Soit environ 1 pari sur deux de perdant.

C’est pour cette raison que si vous misez beaucoup sur chaque évènement, vous aurez moins de marge de manœuvre. Une série de mauvais pronos pourrait vous ruiner avant même que vous ne puissiez retomber sur vos pas. Comme nous venons de le voir, il est donc vital de se fixer un plafond, et de miser petit à chaque fois. Ma meilleure façon de gagner de façon durable étant de gagner peu mais continuellement.

Se tenir informé des dernières actualités

Un autre conseil en pari sportif est d’en savoir le plus possible sur le match sur lequel on s’apprête à parier. Tenez vous au courant des dernières actualités sur l’équipe que vous soutenez et sur le mental des joueurs. Un petit coup d’œil sur notre guide pour parier sur le tennis vous donnera un aperçu des paramètres à prendre en compte.

Sélectionnez quelques matches, ceux que vous sentez le plus, et ne pariez pas sur trop d’évènements en même temps. Se concentrer sur un sport ou une compétition vous permettra de rester plus lucide et de ne pas vous éparpiller lors de vos recherches.

Analysez

C’est un point clé de nos conseils sur les paris sportifs. Ne pas confondre vitesse et précipitation. Parier trop hâtivement, sur un coup de tête ou dans l’unique but de récupérer vos pertes ne vous mènera pas sur le chemin de la victoire.
Réfléchissez à vos chances de gagner et vérifiez les cotes avant de parier.
Ne jamais se fier qu’à son intuition, prenez aussi en compte les côtes des bookmakers.
N’oubliez pas que les bookmakers sont les meilleurs pronostiqueurs.

Pari qualitatif vs pari quantitatif

Si la cote d’un évènement sportif vous semble trop faible, ne pariez pas, tout simplement. Quand on est novice on a tendance à s’orienter sur des paris « faciles » avec des cotes très basses comme par exemple :

NîmesMatch nulBrest
1.0533

En pariant beaucoup sur Nîmes (avec une cote très proche de 1) on est sûr de perdre beaucoup si Brest l’emporte, et de gagner quelques centimes si notre équipe l’emporte. Le risque est donc plus gros qu’il n’y paraît et sur le long terme nous vous conseillons d’éviter de parier sur des cotes inférieures à 1.15.

Attention aux combinés

Comme nous l’avons expliqué dans notre béaba des paris sportifs, les paris combinés, même si ils représentent sur le papier une offre alléchante, sont à utiliser avec précautions.

D’un côté les gains sont démultipliés et on se rassure en pensant que les côtes sont assez bonnes pour s’assurer de toucher le pactole, mais de l’autre il suffit d’un mauvais pronostic et tout est perdu.

Préférez les paris systèmes, mais avec parcimonie également.

Visez de gagner sur le long terme

Il faut persévérer et accepter les pertes à court terme : surtout ne jamais chercher à vouloir récupérer immédiatement ses pertes.

Les paris sportifs doivent avant tout rester un loisir et non un « moyen facile » de gagner de l’argent.

A l’instar d’une entreprise, où le fondateur travaille beaucoup en gagnant peu à la création, mais qui après de nombreuses tentatives et échecs finit par bien fonctionner, les gains deviennent plus pérennes dans le temps et l’activité nécessite moins de temps qu’au début. La première année est en général la plus formatrice dans les paris sportifs, ce qui apporte l’expérience nécessaire pour gagner de façon pérenne par la suite.

La patience est donc un des meilleurs conseils pour vos paris sportifs.

Les paris en mode ninja

Les cotes sur les évènement varient tous les jours et il est possible d’en tirer profit en faisant preuve de réactivité. Les bookmakers publient parfois les cotes longtemps à l’avance pour les évènements. Ils les ajustent ensuite à la hausse ou à la baisse (plus fréquent).

C’est le cas de Bwin par exemple (lisez notre revue) qui propose des cotes jusqu’à 3 mois à l’avance.

Constituez une liste de matchs sur lesquels vous voulez parier, et pronostiquez les issues. Une fois les cotes des bookmakers sorties vous pourrez alors confronter vos pronos avec les cotes du bookmaker et parier sur les matches ou vous pensez qu’il a tort. Si la cote chute après quelques jours vous avez fait le bon choix et votre pari aura une cote beaucoup plus élevée et surtout une probabilité de gain plus élevée.

➤ Les cotes et les handicaps peuvent augmenter ou baisser très rapidement.
➤ Il est important de parier tôt pour pouvoir profiter des meilleures cotes.

Profitez des bonus des bookmakers

Tous les bookmakers offrent un bonus de bienvenue très intéressant. Doubler l’argent que vous déposez à l’inscription ou de rembourser votre premier pari si vous perdez est toujours un plus. En multipliant les bookmakers vous pourrez donc toucher plus de bonus, et aussi avoir plus de choix sur les cotes. Notre comparatif des bookmakers vous aiguillera sur les meilleurs bonus du moment.

Si vous avez d’autres conseils sur les paris sportifs ou des questions n’hésitez pas à commenter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *