O’Connor prend l’ouverture

Les Reds de Brisbane vont bien, merci pour eux. Après trois journées de Super Rugby AU, les joueurs du Queensland pointent à la première place du classement avec dix points en banque, juste une unité devant les Brumbies. Ces deux équipes sont les dernières invaincues du championnat australien. Pour rappel, les Reds ont remporté deux rencontres à domicile face aux Waratahs et à la Western Force, tout en décrochant un match nul sur la pelouse des Melbourne Rebels. Les voyants sont donc au vert avant le choc de ce week-end qui va justement les opposer à leurs dauphins, les Brumbies, à Canberra. Un match qui promet d’être spectaculaire, et au cours duquel on vous conseillerait de suivre de près celui qui occupera le poste d’ouvreur côté Reds…

Un passage mitigé à Sale

Vous le connaissez bien, puisqu’il s’agit de James O’Connor. De retour au sein de la franchise où il avait fait un passage éclair en 2014-2015 au milieu de son aventure toulonnaise (2014-2017), le petit blond, trentenaire depuis le 5 juillet, n’en finit pas d’épater à un poste où il ne s’est jamais vraiment fixé : l’ouverture. Polyvalent par excellence, O’Connor est un de ces « utility back » comme disent les Anglo-Saxons, ces trois-quarts qui jouent indifféremment à tous les postes de la ligne d’attaque. Entre 2008 et 2019, on l’a vu avec les Wallabies à l’arrière puis au centre, à l’aile puis au centre encore. Au milieu de ces allers et retours, il joua quatre fois à l’ouverture : une fois en 2011, puis trois fois en 2013 contre les prestigieux Lions britanniques et irlandais. À Sale (Premiership), où il évoluait encore l’année dernière mais où il a très eu joué, il a essentiellement joué au centre. Mais c’est bien à l’ouverture que le staff des Reds a décidé de le fixer cette année.

Un choix judicieux puisque le blondinet n’a rien perdu de son sens inné de l’attaque et conduit d’une main de maître celle des Reds. Il s’est aussi montré décisif face aux Waratahs, en passant deux pénalités en fin de partie alors que les deux équipes étaient à égalité. En trois titularisations, O’Connor a donc déjà passé quatre pénalités, un drop-goal, cinq transformations. Ce week-end, il sera opposé à Noah Lolesio. Ce gosse de seulement 20 ans est l’ouvreur titulaire des Brumbies. L’occasion pour O’Connor de montrer au rookie qui est le patron.

Source : Rugbyrama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *